FICHE TECHNIQUE DU FILTRE

Technologie de pointe

Chaque cartouche filtrante Water-to-Go OUTDOOR peut traiter 200 litres d’eau ou durer 3 mois.

Chaque cartouche filtrante Water-to-Go CITY peut traiter 130 litres d'eau soit environ 2 mois.

Les filtres sont composés d’un matériau non tissé également appelé membrane à couche chargée. Ils ont été élaborés à la demande de la NASA et font appel à la nanotechnologie. Des nano-alumines, du carbone (33 %) et d’autres substances filtrantes entrent dans la composition de ce remarquable nouveau procédé breveté. Les nano-alumines émettent une charge positive qui, une fois mouillée, attire les éléments contaminants chargés négativement contenus dans les protozoaires, les bactéries et les virus. Ce nouveau procédé révolutionnaire vous garantit une eau plus rafraîchissante et de meilleure qualité. Enfin un filtre véritablement digne de ce nom.

Liste non exhaustive des contaminants détectés :

Métaux et produits chimiques

Chlore, fluorure, chrome, mercure, nickel, cuivre, fer, plomb, or, argent, aluminium, composés organiques volatils, dont le formaldéhyde*

*Dans certaines régions du monde, on trouve de l’arsenic sous forme naturelle : les filtres Water‑to‑Go ne peuvent éliminer l’arsenic à 99,9 %.​

Virus

Norwalk, hépatite A, virus Tota, adénovirus, entérovirus, réovirus

Bactéries

Coliformes, E. coli, choléra, typhus, dysenterie, botulisme, polio, vibrion, campylobactériose, leptospirose, maladie de Weil, Legionella (maladie du légionnaire et fièvre de Pontiac)

Oocystes - protozoaires

Giardia lamblia

Parasites et agents pathogenes véhicules par l’eau

Liste non-exhaustive des agents les plus communs et facilement détectables : fasciolopsiase, taeniase – ténia, échinococcose, ascaridiose, coenurose, schistosomiase, cryptosporidiose, trypanosomiase (maladie du sommeil), nématode, ver de Guinée, ankylostome, ascaris, oxyure, onchocerque, Fasciola hepatica/douve du foie.

Les filtres Water-to-Go sont conçus pour éliminer la plupart des contaminants contenus dans l’eau. Les filtres perdent toute efficacité en cas d’utilisation de poudres isotoniques, de sirops, de jus, etc. Ils ne sont pas recommandés pour filtrer l’urine dans le but de la boire.

N’oubliez pas que la majorité des infections croisées ont pour origine une mauvaise hygiène personnelle. Pensez à vous laver les mains !